L’eau, la vie

Juillet 2017

Le nouvel engagement des Passionnés des Arts Visuels.
Des toiles à découvrir cet été et un beau livre d’art qui les met en valeur.

Le 20 juillet prochain, les Passionnés des Arts Visuels monteront leur fameuse Galerie Itinérante chez HACHEM au 1555 boul. Le Corbusier à Laval. On y découvrira 32 oeuvres picturales sur le thème de L’EAU, LA VIE accompagnées par un récit sensible de l’auteur et réalisateur Gaëtan Lavoie.

C’est l’annonce qu’en a faite madame Francine Gauthier, présidente de ce groupe de peintres qui a pour tradition de produire des séries de toiles sur des thèmes à caractère engagé. « L’idée de proposer aux artistes de peindre sur cette nécessité humaine qu’est l’eau a plu à tous. Et j’espère que vous serez ravis autant que moi de découvrir les œuvres proposées par ceux-ci pendant l’été 2017. »

Invité par la Galerie le Pépin d’Art

Le public pourra aussi voir les oeuvres du 27 au 30 juillet devant la Galerie le Pépin d’Art, située au 204 boul. Sainte-Rose à Laval. Une invitation de madame Chantale Pépin. On sait que les PAV y ont présenté avec succès une série de toiles sur le thème de la PAIX l’été 2016.

L’EAU, LA Vie, un thème qui s’avère d’actualité. Parmi les toiles à découvrir, voici Ondée printanière du peintre qui signe le Shas. Quelques mots précèdent l’oeuvre dans laquelle tout semble si serein. « L’eau a laissé ce message : Ne me sous-estimez pas ! »

Afin de contribuer à nourrir l’imaginaire des peintres, les PAV avaient demandé à l’auteur et réalisateur, Gaëtan Lavoie, d’écrire sur le thème de l’eau. « L’eau, c’est de l’or qui tombe du ciel ! » C’est ainsi qu’il intitulait son récit à l’automne 2016, bien avant que bon nombre de québécois ne soient accablés par les inondations le printemps dernier.

À découvrir aussi, une très belle toile de Lise Tessier intitulée l’Envol. En l’observant longuement, de dire l’auteur, j’ai cru entendre le majestueux héron de l’artiste s’arracher puissamment d’une rivière nourricière.

L’eau, c’est elle que l’on déverse inutilement alors que des oubliés peinent à remplir des seaux qu’ils transportent de points d’eau en villages sur leur tête ou à dos d’âne, écrit Gaëtan Lavoie sur une toile sensible d’Annette Cormier intitulée Mesestimée. Pourtant, il me semble que c’est de l’or qui tombe du ciel, ajoute-t-il !

 

Un beau livre d’art

La présidente des PAV, madame Francine Gauthier, a ignoré jusqu’à la dernière minute que son oeuvre intitulée J’ai soif a été retenue pour figurer en page couverture. « J’ai versé quelques larmes » conclut la présidente. « Une toile criante de vérité » selon Anne-Christine Diné, chargée de projet. L’auteur et Laurent Rousseau, graphiste, ont partagé ce coup de cœur !